Mon Homélie

Publié le 3 Juillet 2022

En ce jour à Lourdes, avec Marie, accompagnée de Sainte Bernadette, le prophète Isaïe nous invite à nous réjouir, et à être pleins d'allégresse alors que nous pleurons nos misères quotidiennes. Il nous promet son lait dans une terre déserte et il vient à nous pour nous réconforter. Il vient prendre soin de nous, comme une mère réconforte son enfant.

 

La terre entière acclame Dieu, chante le Seigneur. Le chant de gloire et de louange est associé à notre histoire du salut, qui remonte au jour de la création, lorsque Dieu a trouvé le monde bon et qu'au dernier jour, il s'est reposé. En ce jour de repos, nous célébrons les merveilles de Dieu et lui rendons grâce. Hier soir, j'étais avec les pèlerins d'Italie, et j'essaie de comprendre l'homélie de Pierre. Hélas, tout était en Italie, je n'ai rien compris. Pour rendre grâce à Dieu, il n'est pas nécessaire de tout comprendre. Il suffit d'être là, d'être simplement présent comme Sainte Bernadette, présent devant l'autel du Seigneur. Rien n'est facile, Sainte Bernadette était sous pression, pression ecclésiastique, civile et politique. Saint Jean de la Croix était prisonnier dans son monastère, et Sainte Thérèse d'Avila était considérée comme une folle.  Notre regard est fixé sur le ciel, car nous sommes les enfants de Dieu.

Le troisième point est plus important pour moi, car il nous concerne tous ; que pouvons-nous faire, ou que devrions-nous faire ?

 

- Nous sommes tous appelés et envoyés, non pas seuls, mais ensemble. Travailler avec nos frères et sœurs est toujours difficile. Nous devons savoir accepter la différence et reconnaître la foi qui habite le cœur de chaque personne que nous rencontrons. Que nos rencontres humaines soient transformées, comme une rencontre divine.

 

- Soyons conscients que la moisson est abondante et que nous ne faisons que préparer le chemin comme Jean le Baptiste. Ce n'est pas nous qui faisons le travail. Nous sommes là simplement pour transmettre le message reçu. C'est le Seigneur qui a travaillé pour que la moisson soit prête à être récoltée. Nous sommes invités à profiter de l'œuvre du Seigneur, à récolter tout ce qui est devant nous, comme un don précieux offert par le Seigneur, y compris les personnes que nous rencontrons quotidiennement.

 

- Quel est le message ? La paix. La paix est comme un bébé. Elle grandit dans le cœur des personnes qui la reçoivent. Ils la découvriront plus tard, quand elle aura grandi. Il faut savoir attendre, comme un jardinier, en laissant l'Esprit Saint agir.

 

- L'évangile commence par un message plus profond et plus important : Priez. Le Seigneur nous demande de prier, d'établir une relation affective, comme un père, ou un frère, un ami, et pourquoi pas comme une mère ? Tout est bon pour le Seigneur.

 

- La mission peut se résumer en deux mots : Annoncez la paix, car le royaume de Dieu s'est approché de vous. Tout est en Dieu, par Dieu et pour Dieu. Que ce moment de grâce vous fasse grandir dans la foi, et que vous donniez beaucoup de fruits, Amen.

Rédigé par JOHNBOSCO

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article